Installer un détecteur de fumée

72% of 100%

Pour être bien chez soi, il faut se sentir en sécurité. C’est là qu’intervient le détecteur de fumée. Un départ d’incendie produit des substances toxiques (oxyde de carbone, etc.) susceptibles de plonger les occupants de la maison dans l’inconscience, tout particulièrement de nuit, lorsque la vigilance se relâche. Il est donc bon de prendre les devants en installant des détecteurs de fumée qui vous avertiront à temps pour combattre l’incendie ou quitter les lieux.

  1. Fonctionnement d’un détecteur de fumée

    Le détecteur de fumée émet un signal sonore en présence de fumée ou de gaz. En d’autres termes, il réagit indirectement à la présence d’un incendie. Certains détecteurs sont sensibles à la chaleur ou à la lumière. Pour la maison, les détecteurs de fumée sont le type le plus courant.

  2. En cas d’alarme

    • Appelez les pompiers ou le numéro d’urgence.
    • Fermez les portes et fenêtres de la pièce en feu.
    • N’ouvrez pas toute porte paraissant chaude.
    • Aidez tout le monde à se mettre à l’abri.
    • Tenez un chiffon mouillé devant votre bouche et votre nez. N’inhalez pas la fumée.
    • Restez au ras du sol, où la température et la concentration de fumée et de gaz toxiques sont moindres.

  3. Emplacements à éviter

    Éviter d’installer un détecteur de fumée dans les endroits suivants, où il pourrait déclencher de nombreuses fausses alertes :
    • pièces où de la vapeur est produite, telles que la salle de bain ou la cuisine ;
    • près d’une bouche de ventilation ou d’un appareil de chauffage ; là où la convection de l’air pourrait empêcher la fumée d’atteindre le détecteur ;
    • au garage, où les gaz d’échappement pourraient déclencher une fausse alerte ;
    • près d’une lampe. Le détecteur de fumée peut s’encrasser rapidement du fait de la convection de l’air causée par la chaleur de la lampe. Il ne doit pas être installé à moins de 30 cm d’un luminaire.

  4. Détecteur de fumée dans les voies d’évacuation

    Installez des détecteurs de fumée dans les voies d’évacuation de la maison. Vous saurez ainsi par où passer en cas d’incendie. La place d’un détecteur de fumée est au plafond. Pièces dans lesquelles on installe généralement un détecteur de fumée : séjour, hall d’entrée, paliers, escalier du grenier, arrière-cuisine ou cellier, etc. Si la maison a plus d’un étage, il est bon d’installer un détecteur à chaque étage. Il faut pouvoir entendre les signaux d’alarme des détecteurs depuis les chambres. Si vous avez plusieurs détecteurs de fumée, il est préférable de les interconnecter.

  5. Pose

    Retirer le couvercle et présenter le détecteur de fumée contre le plafond.
    Marquer les emplacements des trous à percer. Percer à la profondeur voulue à l’aide d’un foret béton ou bois de 6 mm, et garnir chaque trou d’une cheville. Un plafond de type modulaire (panneaux creux) exige des chevilles spéciales. Visser ensuite le détecteur de fumée contre le plafond. Si l’appareil doit être alimenté par le secteur, établir les connexions voulues comme indiqué par son mode d’emploi. L’idéal est d’installer le détecteur de fumée au centre de la pièce.

  6. Mise en service

    Installer les piles dans leur logement et remettre le couvercle en place. Actionner le bouton test pour contrôler le fonctionnement de l’appareil. Attention : le moment venu, ne manquez pas de remplacer les piles ! Tout détecteur de fumée émet un signal sonore spécial lorsque la charge des piles est presque épuisée.

  7. Conseil!

    ne pas mettre les piles mortes à la poubelle. Elles doivent être déposées à un point recyclage. On peut aussi utiliser des piles rechargeables de bonne qualité.

Note

Noter ce guide détaillé.

Installer un détecteur de fumée

3.6
3.6 of 5

24 total

  • 5
    9
  • 4
    6
  • 3
    2
  • 2
    3
  • 1
    4