Peindre les portes et fenêtres (intérieur)

78% of 100%

Choisir une peinture adaptée à la pièce : mate, satinée, brillante, etc. Une peinture brillante est un bon choix dans une cuisine ou salle de bain, car elle est plus résistante à l'humidité et se nettoie aisément. Elle est aussi plus durable, mais il faut savoir que la peinture mate, elle, couvre plus efficacement les défauts de surface, les rayures, etc.

Généralités
Utiliser des pinceaux et rouleaux de bonne qualité, qui donneront un résultat nettement supérieur.

  1. Peindre les portes et fenêtres en bois

    La première chose à faire quand on entreprend de peindre des portes et fenêtres est de préparer les surfaces : réparer tout défaut éventuel (boucher les trous, fissures, dépressions, etc.) et poncer soigneusement. Éliminer éventuellement une ancienne peinture au décapeur thermique. Ce travail n'est pas très agréable, mais il est nécessaire pour un bon résultat. Dans la mesure du possible, retirer les ferrures en place : vis, clous, poignées de porte, charnières, etc., et éliminer à la brosse les résidus de ponçage.

  2. Portes et fenêtres brutes

    La meilleure façon de traiter les portes et fenêtres brutes est d'appliquer une peinture glycéro ou un vernis transparent à l'eau. Les préparatifs sont les mêmes que pour un support à rénover. Poncer légèrement entre deux couches au papier de verre fin (180-240). Éliminer les résidus de ponçage à l'aide d'un chiffon ou d'une éponge humide.

  3. Couche d’apprêt

    Pour une couverture et une adhérence correctes, passer une couche d'un apprêt de qualité sur les éléments bruts. On peut aussi additionner d'un peu d'apprêt la peinture devant servir à la couche de finition, ce qui en améliorera le pouvoir couvrant.

  4. Couleurs de différents lots

    La nuance peut varier légèrement d'un lot à l'autre. Il est donc bon de s'assurer en magasin qu'on a choisi la bonne référence. On peut bien entendu corriger une légère différence de teinte en procédant à son propre mélange.

  5. Masquage inutile

    Avec un peu de pratique, on peut tout à fait se passer de ruban de masquage. Commencer et finir un peu avant l'angle, et peindre régulièrement en direction de l'autre extrémité. Enfin, terminer l'angle d'un coup de pinceau léger. Cette méthode évite de trop charger en peinture le point de départ.

  6. Utiliser un pinceau à bout rond

    Commencer dans les coins et sur les bords à l'aide d'un pinceau à bout rond trempé dans la peinture sur 1 cm seulement. Travailler par couches légères. Une fois la sous-couche passée sur l'ensemble de la surface, laisser sécher, puis poncer soigneusement au papier de verre fin (240-310). Après séchage, éliminer au racloir d'éventuelles taches de peinture présentes sur les vitres.

  7. Éliminer les résidus de ponçage

    Si vous utilisez une ponceuse, il est bon d'y raccorder un aspirateur ou d'aspirer régulièrement pendant le travail, sous peine de répandre de la poussière dans toute la pièce. Décaper la surface au papier de verre de 40-80, puis lisser au papier de verre de 180-240. Une fois la surface propre, passer la couche de finition. Travailler avec régularité, et finir les coins et les bords à l'aide d'un petit pinceau à bout rond.

  8. Fenêtres et portes PVC

    Si vous avez des fenêtres et portes en PVC qui se sont décolorées ou si vous avez décidé d'en changer la couleur, vous avez le choix entre une peinture glycéro (à base de solvants) et une peinture acrylique (à l'eau).
    Dans le cas de cette dernière, il faut savoir qu'elle présente un temps de séchage beaucoup plus long sur le plastique. Travailler par couches minces. Toute l'eau présente dans la peinture acrylique doit s'évaporer, puisque, au contraire du bois, le plastique ne l'absorbe pas. Avant toute chose, nettoyer à fond la surface à peindre à l'eau tiède additionnée d'un dégraissant.

  9. Protéger les bords en caoutchouc

    Protéger les éléments en caoutchouc et en verre avec du ruban de masquage. Passer tout d'abord sur l'ensemble des surfaces un apprêt spécial PVC, indispensable à une bonne adhérence de la couche de finition. Appliquer l'apprêt en couche mince, et éviter soigneusement les éléments en caoutchouc, dont il provoquerait le durcissement. La peinture acrylique ne présente pas cet inconvénient.

  10. Peindre dans le sens de la longueur

    Après un séchage de plusieurs heures, on peut passer à la couche de finition. Si vous peignez à la glycéro (peinture à base de solvant), la zone de travail doit être bien ventilée. Travailler dans le sens de la longueur, et pour un résultat optimal, peindre dans l'ordre suivant :

    1. Bandeaux supérieur et inférieur
    2. Bandeau central vertical
    3. Bandeau central horizontal
    4. Bandeaux extérieurs

Note

Noter ce guide détaillé.

Peindre les portes et fenêtres (intérieur)

3.9
3.9 of 5

42 total

  • 5
    22
  • 4
    9
  • 3
    3
  • 2
    1
  • 1
    7