Peindre une fenêtre en bois

76% of 100%

Les encadrements de fenêtre en bois dureront beaucoup plus longtemps si le bois est protégé de l’humidité et du soleil. La peinture et le vernis protègent non seulement de l’humidité et des moisissures, mais aussi des insectes, larves et vers.

  1. Choix de la peinture ou du vernis

    Il existe de nombreux types de peintures et vernis pour l’intérieur et l’extérieur :
    • Peintures à l’eau (acryliques)
    • Peintures diluées à l’aide d’un succédané de térébenthine (résine alkyde)
    • Peintures à haut extrait sec, très couvrantes
    • Peintures polyuréthane (PU) : peinture bi-composants acrylique ou alkyde. Ce type de peinture donne un fini plus dur et durable.
    • Vernis : revêtement transparent qui bouche les pores du bois et le protège de l’humidité et des UV. Le vernis donne un fini lisse, facile à nettoyer.

  2. Décaper ou non ?

    Si les surfaces peintes ont été abîmées par les intempéries, il faut les poncer et les nettoyer à fond avant d’appliquer une nouvelle couche de peinture. Rebouchez les irrégularités si nécessaire. Si la peinture est très endommagée, ou si l’on veut appliquer un type de peinture différent, il faut décaper entièrement l’encadrement à l’aide d’une décapeuse thermique ou d’un décapant chimique, ou encore par ponçage.

  3. Trous et fissures

    Avant de commencer à peindre, il est recommandé de contrôler avec soin les points de contact entre l’encadrement et le mur. Au fil du temps, saleté et humidité s’accumulent dans les trous et fissures. Nettoyez-les soigneusement à l’aspirateur ou à la brosse, et rebouchez-les à la pâte à bois.

  4. Primaire

    Pour une couverture et une adhésion supérieures de la couche de finition, passez au préalable une couche d’un primaire de qualité. Le séchage peut redresser les fibres du bois. Il convient donc de poncer au papier de verre fin (grain 220 ou 280). Poncez toujours dans le sens des fibres. Bouchez tous les creux et irrégularités à la pâte à bois, effectuez un ponçage de finition, puis nettoyez et dépoussiérez à fond.

  5. Mise en peinture

    Si vous peignez un bois neuf, recherchez et éliminez d’éventuelles traces de résine. L’acidité de la résine risque d'attaquer la peinture. Dégraissez ensuite le bois. Les bois durs sont plus huileux, ce qui complique l’application de la première couche. Dans ce cas, passez d’abord une couche d’un primaire de qualité.

  6. Masquage

    Il est recommandé de poser un ruban de masquage sur les vitres. Cela prend un peu de temps, mais permet ensuite de peindre nettement plus vite, avec des résultats bien meilleurs. Remarque : retirez le ruban immédiatement après mise en peinture, sous peine d’arracher une partie de la peinture.

  7. Couche de finition

    Travaillez de l’intérieur vers l’extérieur des éléments à peindre. Ouvrez la fenêtre et peignez les faces intérieures. Commencez par les éléments horizontaux, de bas en haut. Passez ensuite aux éléments verticaux. Refermez presque entièrement la fenêtre et peignez les bords de l’encadrement. Peignez ensuite le reste de l’encadrement, de haut en bas.

  8. Bien « tirer » la peinture pour plus de régularité

    Peignez toujours de bas en haut, à coups de pinceaux réguliers se chevauchant largement. En fin de travail, lissez avec soin les zones de chevauchement des passes pour obtenir une couche bien régulière, sans coulure.

Note

Noter ce guide détaillé.

Peindre une fenêtre en bois

3.8
3.8 of 5

1368 total

  • 5
    647
  • 4
    285
  • 3
    157
  • 2
    89
  • 1
    189