Pose d’un rangement mural

86% of 100%

Les rangements muraux ajoutent une importante capacité de rangement et jouent un rôle décoratif – c’est le cas des bibliothèques par exemple. Vous pouvez les réaliser en différents coloris et tailles, dans différents matériaux. Leur fixation est aussi l’occasion de laisser libre cours à votre créativité : les consoles présentées dans notre exemple ne sont pas toujours nécessaires.

Généralités
Avant tout perçage, assurez-vous qu’à l’emplacement choisi, le mur ne comporte ni canalisations d’eau ou de gaz, ni câbles électriques. On trouve dans le commerce des détecteurs électroniques très pratiques.

  1. Choix de l’emplacement

    Avant toute chose, il vous faut choisir l’emplacement exact de la tablette et déterminer quels objets y seront posés. La profondeur de la tablette ne sera pas la même selon qu’elle est destinée à accueillir des livres ou des plantes. Présentez une tablette de dimensions adaptées contre le mur à l’emplacement voulu. Positionnez-la à l’horizontale à l’aide d’un niveau à bulle et tracez un trait sur le mur, sous le rayon, en vous en servant comme d’une règle.

  2. Perçage d’un carreau

    Si vous devez percer des carreaux, voyez d’abord s’il est possible d’installer la tablette en perçant uniquement dans les joints. Cela évitera tout risque d’endommager les carreaux, et garantira l’horizontalité de l’étagère. Si percer dans un carreau est inévitable, marquez l’emplacement du trou sur deux morceaux de ruban de masquage posés en croix. Ainsi, le foret restera bien dans l’axe. Percez un trou de profondeur légèrement supérieure à la longueur de la cheville, qui doit être encastrée derrière le carreau. Cela évite de fendre le carreau lors du vissage.

  3. Nombre de consoles

    Le poids de l’étagère sera supporté par au moins deux consoles vissées dans le mur. Ces consoles ne doivent pas être trop éloignées l’une de l’autre pour éviter toute flexion de la tablette. Le nombre de consoles sera fonction de la longueur de la tablette et du poids des objets qui y prendront place. Pour une tablette en panneau de particules de 16 mm d’épaisseur, l’écartement des consoles sera de 40 à 60 cm. Pour du bois massif ou du MDF de 18 mm, l’écartement sera de 50 à 70 cm. Pour du contreplaqué de 18 mm, l’écartement peut aller jusqu’à 90 cm.

  4. Marquage des emplacements des trous

    Placez le haut de la console contre le trait de crayon tracé au point 1. Après avoir marqué l’emplacement du premier trou, assurez-vous que la console est bien verticale, puis marquez les autres emplacements. Répétez l’opération pour les autres consoles.

  5. Quelles vis et chevilles pour quel type de mur ?

    Toujours utiliser un foret adapté au matériau de la paroi à percer. Utilisez des vis de 45 x 4 mm pour des consoles de petite taille, ou de 45 x 6 mm pour des consoles plus grandes. Si vos murs sont creux (plaque de plâtre, béton cellulaire…), vous devrez utiliser des chevilles spéciales.

  6. Conseil!

    Pour éviter toute flexion de la tablette sous une charge importante, fixez une baguette de bois sous le chant. Cela a le double avantage de bien finir l’étagère et de renforcer sa rigidité.

Note

Noter ce guide détaillé.

Pose d’un rangement mural

4.3
4.3 of 5

22 total

  • 5
    15
  • 4
    3
  • 3
    1
  • 2
    2
  • 1
    1