Utiliser et ranger ses outils

72% of 100%

Pour faire du bon travail, il faut de bons outils. Il vaut la peine de dépenser plus pour s’équiper en outils de qualité : non seulement ils dureront plus longtemps, mais ils seront bien plus efficaces. Pour une boîte à outils comme pour un atelier, il est bon d’accorder une attention particulière aux petits outils à main, indispensables pour toutes les tâches de réparation et d’entretien.

  1. Panneau à outils

    Il faut pouvoir trouver rapidement l’outil dont on a besoin. Accrochés au mur, ils seront bien en vue et à portée de main. On trouve divers systèmes de fixation dans les magasins de bricolage.
    Conseil : accrocher en bas les outils les plus lourds (marteaux, etc.). Ils causeront moins de dégâts en cas de chute. Accrocher les outils dangereux (couteaux, rabots, etc.) hors de la portée des enfants.

  2. Panneaux perforés

    La plupart des panneaux à outils sont de type perforé ou à fentes, ce qui permet de les garnir de divers crochets, œilletons, supports et bacs.
    Ces systèmes existent en différentes tailles et se prêtent à toutes les configurations.

  3. Le bon endroit

    Choisir l’emplacement du panneau. S'il y a assez de place, on peut installer un éclairage fluorescent sur une planche fixée au-dessus du panneau. Vous y verrez ainsi toujours bien clair en travaillant. Un bandeau de bois posé devant le luminaire évite l’éblouissement. Le dessus de la planche peut accueillir bacs de rangement ou outils électriques. Et pourquoi ne pas installer des rangements au-dessus de la planche ? Attention toutefois à ce qu’ils ne soient pas hors de portée !

  4. Quels outils pour quelles tâches ?

    Certains outils sont indispensables pour les travaux et réparations quotidiens. Il s’agit des incontournables de votre boîte ou panneau à outils, dont la liste ci-dessous vous aidera si vous suivez des instructions précisant les outils à employer.

  5. Marteaux

    1. On reconnaît un marteau de charpentier à son extrémité en biseau, pratique pour les petits clous.
    2. Marteau à panne fendue : la panne incurvée sert d’arrache-clous.
    3. Dotée d’une tête très lourde, la massette est beaucoup plus puissante que le marteau standard.
    4. Le maillet caoutchouc n’endommage pas le matériau sur lequel on travaille.
    5. Le maillet bois sert à enfoncer des coins ou à frapper un ciseau à bois.
    6. Le chasse-clous permet de dégager la goupille d’une charnière et d’enfoncer la tête d’un clou sous la surface du bois.

  6. Pinces

    1. Les tenailles permettent d’arracher les clous ou de couper du fil de fer.
    2. La pince multiprise serre solidement les tuyaux de tous types grâce à sa mâchoire réglable.
    3. La pince universelle réunit les caractéristiques de la pince plate, de la tenaille et de la pince multiprise. Son coupe-câble est parfait pour les fils de faible section.
    4. La pince à dénuder permet de retirer la gaine des fils et câbles électriques. Grâce à sa vis de réglage, elle s’adapte aux fils de différentes sections. Une fois la gaine coupée, il suffit de tirer sur la pince pour dénuder le fil.
    5. La pince coupante est d’usage courant pour les fils et câbles (électriques).
    6. La pince à bec long, mince et pointue, est idéale pour toutes sortes d’assemblages de précision. Sa mâchoire crantée maintient solidement l’objet, sans effort de la part de l’utilisateur.

  7. Clés

    1. La clé plate permet de serrer et de desserrer les écrous et boulons.
    2. La clé polygonale est comparable à une clé plate, mais agit sur les 6 facettes de l’écrou ou du boulon, alors que la clé plate n’agit que sur deux facettes.
    3. La clé à molette convient pour des écrous et boulons de toutes tailles. Pratique quand on n’a pas de clé plate de la taille voulue.
    4. La clé à bougie permet de serrer et de desserrer des éléments difficiles d’accès.
    5. La douille a 6 ou 12 points d’accroche. Sa face supérieure est dotée d’une ouverture carrée accueillant une clé fixe ou à cliquet.
    6. La clé à six pans ou clé Allen est une tige hexagonale coudée destinée au serrage et au desserrage des vis à tête hexagonale.

  8. Scies à bois

    1. La scie égoïne coupe le bois massif et les panneaux dérivés du bois. Sa denture est généralement de type universel.
    2. La scie à dos comporte sur son bord supérieur un renfort qui accroît sa rigidité et permet de couper plus droit.
    3. La scie radiale est une petite scie à dos à la denture légèrement décalée pour une coupe rapide, par exemple dans des cadres ou baguettes bois. Elle est généralement combinée à une boîte à onglet (3a).
    4. La scie à chantourner a une lame à denture fine fixée à un cadre en U à l’aide d’écrous papillons. Elle s‘utilise avec un cadre à la verticale. Les dents sont alors orientées vers le bas, et la coupe se fait en tirant.

  9. Scies à métaux et cutters

    1. La lame de la scie à métaux est fixée à un cadre. Ses dents sont orientées vers l’avant.
    2. La petite scie à métaux est pratique lorsqu’on manque de place.
    3. Le cutter est équipé d’une lame à segments sécables. Il coupe le cuir, le vinyle, le papier, le carton et le plastique.
    4. Le cutter à lame courbe sert à couper le linoléum. Pour couper, l’utilisateur tire la lame à lui.

  10. Tournevis

    1. Le choix du tournevis se fait en fonction du type et de la taille de sa lame. C’est pourquoi il est nécessaire de disposer d’un certain nombre de tournevis de différents types. Les types de tournevis les plus courants sont les suivants : à lame plate (1a), cruciforme (Posidrive) PZ (1b), cruciforme (Phillips) PH (1c) et Torx TX (1d)
    2. La lame du tournevis d’électricien est gainée de plastique isolant. Ce type de tournevis existe en de nombreuses tailles. La lame est adaptée aux petites vis des raccords et borniers électriques.
    3. Le tournevis testeur sert à détecter la présence d’une tension secteur (220-240 volts). Poser sa lame contre un bornier ou autre conducteur et toucher du doigt le contact métallique situé à l’arrière de la poignée. Si l’ampoule du tournevis s’allume, cela signifie que la borne ou la pièce est reliée au secteur. Avant toute chose, débrancher le cordon d'alimentation électrique de la prise secteur ou mettre hors circuit le groupe concerné au tableau électrique.

  11. Perçage

    1. On peut utiliser une tarière ou vrille standard pour pré-percer les trous de vis dans le bois ou autre matériau tendre.
    2. Le poinçon permet de faire de petits trous dans le bois tendre, mais aussi de repérer l’emplacement d’un trou, de tracer, etc.
    3. La perceuse/visseuse sans fil perce, visse et dévisse, mais peut aussi servir au ponçage, au polissage et au meulage.

  12. Limes, râpes et rabots

    1. Les ciseaux à bois sont dotés de lames de nombreuses tailles, de larges à étroites. Si nécessaire, on peut les faire avancer à l'aide d’un maillet en caoutchouc ou en bois.
    2. Les limes et râpes existent en profil rectangulaire, demi-rond, carré et triangulaire. Elles permettent de travailler le métal, le plastique et le bois, et d’en éliminer bavures et autres irrégularités.
    3. Le rabot sert à affiner une pièce de bois, copeau par copeau. La profondeur de coupe est réglable : il suffit de desserrer le coin de fixation de la lame et de repositionner celle-ci.
    4. Le burin permet de tailler la maçonnerie et d’ouvrir des emplacements pour les prises électriques, les tuyaux et les gaines.

  13. Outils auxiliaires

    1. Une feuille de papier abrasif enveloppant une cale aide à aplanir et poncer les surfaces. Toujours poncer dans le sens des fibres.
    2. La brosse métallique élimine crasse et rouille. Ses « poils » sont généralement en acier, mais pour les surfaces tendres, ils peuvent être en laiton ou en cuivre.
    3. Le couteau de plâtrier sert à reboucher les trous et fissures présents dans les murs, le bois ou le métal. Il permet aussi de gratter couches de peinture et restes de papier peint.
    4. Les serre-joints maintiennent en place les pièces sur lesquelles on travaille, par exemple au moment du collage. Il est recommandé de protéger ces pièces à l’aide de carton, de chutes de bois ou de contreplaqué.
    5. Comme le nom l’indique, les serre-joints automatiques se mettent en place plus rapidement que les modèle classiques, tout en assurant un bon serrage.

  14. Outils de mesure

    1. Le mètre ruban se glisse aisément dans la poche.
    2. Le mètre pliant est souvent plus pratique, car contrairement au mètre ruban, il ne se déforme pas lors de la prise de dimensions importantes. Il est aussi plus précis.
    3. Le pied à coulisse permet de mesurer avec précision les dimensions intérieures et extérieures, ainsi que les profondeurs. Il est doté de 2 paires de mâchoires destinées à la prise de dimensions intérieures et extérieures, ainsi qu’une jauge de profondeur. Le pied à coulisse standard est doté d’une graduation permettant de relever les cotes. On trouve aussi des modèles à afficheur numérique.
    4. L’équerre de menuisier permet de s’assurer qu'un élément est à angle droit par rapport à un autre.
    5. La fausse équerre permet de reporter un angle d’une pièce à une autre. L’angle formé par la lame et la poignée se verrouille à l’aide d’un écrou papillon, ce qui permet de reporter l’angle et de le contrôler après découpe.
    6. La boîte à outils ne serait pas complète sans un niveau à bulle. Quant la bulle est exactement centrée entre les deux repères, on a la certitude que la pièce est parfaitement à l’horizontale ou à la verticale.

  15. Équipement de protection individuelle et sécurité

    Toujours faire usage d’un équipement de protection individuelle adapté aux conditions de travail : bruit, poussière ou étincelles. Par exemple :
    1. Gants de travail
    2. Masque à poussière
    3. Casque anti-bruit
    4. Lunettes de sécurité

    Il est recommandé de s’équiper d’une trousse de premiers secours et d’un extincteur / d’une couverture ignifuge / d’un seau d’eau à proximité du lieu de travail.

  16. Outils électriques

    Bien entendu, il existe des variantes électriques de la plupart des outils dont nous venons de parler. Ces appareils sont généralement trop gros pour être rangés sur le panneau à outils.
    • Agrafeuse
    • Perceuse à percussion
    • Laser / outil de mesure
    • Meuleuse d’angle
    • Perforateur
    • Décapeuse à air chaud
    • Scie sauteuse
    • Rabot
    • Défonceuse
    • Ponceuse
    • Scie circulaire
    • Scie récipro
    • Perceuse

Note

Noter ce guide détaillé.

Utiliser et ranger ses outils

3.6
3.6 of 5

102 total

  • 5
    42
  • 4
    23
  • 3
    9
  • 2
    9
  • 1
    19